Une langue différente ?

Générer du faux texte aléatoirement

Générer du texte avec un simple clic grâce à notre générateur de paragraphes, listes ou mots.
Nos amis développeurs, pensez à ajouter directement les balises HTML avant de copier.


Comment utiliser notre générateur de faux texte ?

Pour utiliser notre genérateur de lorem ipsum, rien de plus simple, cliquez simplement sur le nombre de paragraphe, de liste ou de mot. Ensuite nous générons votre lipsum et c'est terminé !

Qu’est-ce que le lorem ipsum ?

Le lorem ipsum désigne en fait un texte fictif que l'on utilise dans la composition et la mise en page avant impression. Le lorem ipsum est le faux-texte de référence dans le domaine de l'imprimerie depuis le 16ème siècle. Un imprimeur recoupe ensemble des bouts de texte pour créer un livre spécimen avec différentes polices de texte. Il est arrivé jusqu'à nous et l'informatique, sans aucun changement en terme de contenu. Il a gagné sa notoriété dans les années 1960 avec la vente de feuilles Letraset qui contenaient alors des passages du lorem ipsum. Et dans un passé plus proche, il a été inséré dans des applis de mise en page de texte.

Quel est l’intérêt d’utiliser ce faux-texte ?

Nous savons depuis belle lurette que travailler avec un texte lisible et compréhensible amène à se distraire. Il perturbe alors la concentration pour effectuer la mise en page. Le point fort du lipsum sur un texte générique est qu'il a une distribution de lettres à peu près normale, et qui est comparable avec celle du français de base. De nombreux logiciels de mise en page se sont servis du lorem ipsum comme faux-texte de base. Rechercher 'lorem ipsum' vous emmènera vers des sites qui en sont à leur balbutiements. Plusieurs versions ont débarqué dans le temps, souvent par accident.

D'où ipsum tire ses origines ?

Tout le monde pense qu'il s'agit d'un texte aléatoire, ce qui est faux. Le ipsum n'est pas seulement cela, son origine provient d'une oeuvre de la littérature latine classique qui date de 45 av. J.C. En somme il est âgé d'environ 2000 ans. Un professeur Américain a étudié de près les mots latins les plus anciens. "Lorem ipsum dolor sit amet consectetur", partie d'un passage du lorem ipsum. En étudiant toutes les utilisations de ce terme dans la littérature classique, il découvrit l'origine du lorem ipsum. Il découle en fait des sections 1.10.32 et 1.10.33 du "De Finibus Bonorum et Malorum" de Cicéron. Ce livre est très populaire pendant la Renaissance. Il aborde notamment de manière théorique le sujet de l'éthique.

Où peut-on en dénicher ?

De nombreuses versions de lorem ipsum peuvent être trouvées ici ou là, mais la plus grande partie a été altérée par des extraits remplis d'humour ou des mots aléatoires qui sont alors complètement différents du texte standard. Si vous voulez vous servir d'un extrait du lorem ipsum, vous devez vous assurer qu'il n'y a rien de gênant qui se trouve dans le texte. Tous les générateurs que vous trouverez sur le web utilisent le même extrait de manière quasi infinie, ce qui fait que ipsum est l'unique générateur de lipsum. Il combine plusieurs structures de phrases, pour créer un lorem ipsum impeccable. Le lorem ipsum généré ne possède aucune répétition, aucun mot indécent ou hors contexte et d'humour.

Les avantages à utiliser du faux-texte

Ce texte va en fait se servir de mots de longueur variable, en simulant un texte standard. La méthode basique qui a pour but de copier-coller un petit texte plusieurs fois a comme problème de ne pas permettre de voir ce que donne une véritable écriture en terme de résultat.
Administrativement, le faux latin traditionnel a comme avantage sa neutralité. Si chaque individu crée un texte singulier toutes les fois où il doit tester la mise en page, il est probable qu'il communique à des partenaires commerciaux ou son patron des textes inadaptés.
L'autre avantage, c'est que contrairement à un texte de remplaçement, le faux-texte permet de voir rapidement qu'il n'est pas achevé. Cela limite le fait d'imprimer un document alors qu'il fallait encore remplacer certains passages.

Limites quant à son utilisation

Il faut souligner que l'une des limites dans l'utilisation du faux-texte en conception de site web est que ce texte ne sera jamais lu. On ne peut alors pas vérifier si il est vraiment lisible. La lecture à l'écran est rendue plus compliqué. Pourtant, cet aspect est fondamental. On pourrait alors se poser la question d'utiliser des textes représentatifs en lieu et place du lipsum.
On peut également constater que les formules crées avec du faux-texte ont tendance à sous-estimer l'espace utile à un titre intelligible, ce qui fait que les rédactions créent ensuite des titres basiques ou inexacts, pour ne pas dépasser de l'espace imparti.
Concernant la langue, par exemple, l'anglais ne se sert que des lettres de base, tandis d'autres langues qui utilisent l'alphabet latin se servent de caractères supplémentaires qui n'existent pas en latin, et ne peuvent être testées.
Contrairement à une idée répandue, le faux-texte ne donne pas vraiment un aperçu réaliste du gris typographique, notamment dans le cas des textes justifiés. Les faux mots employés dans le faux-texte ne font bien sûr pas partie des dictionnaires des logiciels informatiques. Ainsi, certains programmes ne peuvent pas faire leur travail sur ce genre de textes. Ce qui amène à ce que l'interlettrage du faux-texte sera toujours un peu supérieur à ce qu'il aurait été avec un vrai texte. Il présentera donc un genre plus sombre et moins lisible que le faux-texte. Un véritable texte pose aussi des soucis en terme de lisibilité (noms propres, numéros de téléphone, retours à la ligne bien souvent, composition des citations en italiques, intertitres avec deux lignes ou plus…). Des soucis que l'on n'a pas avec un faux-texte.